BelleMont Cité Damnée

Forum de discussion de la Chronique de BelleMont - Mind Eye's Theater.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Avis-regarde oppressant

Aller en bas 
AuteurMessage
John McIsaac

avatar

Messages : 25
Vrai nom : Marc-Olivier Grenier
Clan : Ventrue

MessageSujet: Avis-regarde oppressant   Ven 4 Nov - 4:07

Andrew regarde chaque personne dans l'élysium d'un air furieux chaque personne. Son regard est tellement fort qu'il donne une impression de percé le corps de la personne. Sans dire un mots il retourne a ses occupation personnelles laissant une ambiance oppressant dans l'élysium.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mael

avatar

Messages : 68
Age : 26
Vrai nom : Mélina Gagné-Pelletier
Clan : Nosferatu
Origine : Montréal/Los Angeles

MessageSujet: Re: Avis-regarde oppressant   Ven 4 Nov - 13:14

Quand son regard noir se posa sur Mael, elle lui en rendit un identique sans chercher à savoir quelle mouche le piquait. Depuis le début de la semaine, l’ancienne photographe-reporteuse était d’une humeur exécrable. L’hôtel de ville était toujours plongé dans l’obscurité, sa lampe de poche avait rendu l’âme, et personne encore ne lui avait fait son rapport sur les derniers événements. De plus, malgré son grand respect pour Ray, elle était de plus en plus jalouse du fait qu’il lui piquait son travail d’informateur, et un sentiment de profonde inutilité avait finit par la gagner en aggravant sa mauvaise humeur. Pour couronner le tout, l’incompétence de leur chef lui donnait envie de se frapper la tête contre les murs d’exaspération. Elle se rappelait alors de son ancien patron de journal, un homme dont le leadership égalait son sens de l’organisation et en qui elle gardait une immense estime, et ces pensées entrainait une profonde nostalgie de sa vie humaine qu’elle regrettait tant, dont résultait aussitôt une frustration qui aggravait encore plus son humeur de chien.

Bref, Mael était sur les nerfs et, pire que tout, s’emmerdait. Son ordinateur ouvert sur son rapport pour le chef – qu’elle envoyait mentalement se faire enculer par un loup-garou – n’avait pas été touché depuis quelques bonnes minutes, car sa propriétaire était trop occupée à regarder le plafond en soupirant, couchée sur le dos à même le sol de la scène. C’est alors qu’elle passait au scan son cerveau, pour y faire un ménage méthodique de ses projets et informations, que la curiosité finit par prendre le dessus de sa mauvaise humeur. L’idée d’être le plus jeune vampire du groupe venait souvent germer quelques idées lumineuses dans son esprit en l’inondant de questions comme : De quelle époque viennent les autres? À quoi ressemblait la vie à cette époque, en tant qu’humain et en tant que vampire? Et comment sont-ils devenus vampires? Et leur réaction? Et leur apprentissage? Et leur mentor? Et leur premier contact avec la communauté? Est-ce différent selon les races? Bref, toutes ces questions existentielles qui pouvaient peut-être l’aider à se retrouver dans ses sentiments de nouveau vampire frustré de ne rien savoir, alors qu’il devrait tout savoir.

Se retournant sur le ventre et posant son menton entre ses mains, Mael regarda autour d’elle le théâtre plus ou moins remplis de ses congénères et pris soudain la parole.
- Dites, vous avez quel âge? Et tant qu’à y être, c’est quoi déjà vos noms? Comme ça, je n’aurais pas à vous donner des surnoms ridicules dans mes rapports…
Son ton était plutôt ennuyé, dans le genre de quelqu’un qui ne sait pas quoi faire de sa vie et qui part une discussion anodine pour se changer les idées. Ce qui était le cas, justement. Et puis, disons qu’elle ne s’attendait pas vraiment à recevoir de réponse, puisque le trois quart du temps on l’ignorait superbement. Après tout, quel intérêt pouvait-on porter à une Nosferatu qui en sait moins que tout le monde, qui a juste un mois d’existence, et qui s’amuse à casser les couilles d’un incapable de chef? Au pire, s’ils ne répondaient pas, c’était toujours amusant d’appeler le religieux de « chaperon rouge », et le chef « d’enculé »…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mysa

avatar

Messages : 17
Vrai nom : Sunny
Clan : Daughter Of Cacophony
Origine : Inconnue

MessageSujet: Re: Avis-regarde oppressant   Sam 5 Nov - 16:24

Mysa avait bien ressenti le regard sombre du Brujah. un frisson lui parcourant l'échine jusqu'au bas du dos, mais ne se retourna pas. Myéza lui avait dit de ne pas s'en faire, car elle était saine et sauf jusqu'à maintenant. C'est ce que Mysa fit. Elle continua à raconter une histoire complètement enfantine à sa licorne et elle s'emblait aimé ça.

Lorsque Mael parle, Mysa et Myéza furent les premières à répondre.

-Moi c'est Mysa, sauf que mon âge..., dit la vampire, Bah, tu ne le saura pas. Elle se mit alors à rire d'un rire enfantin.

-Et moi c'est Myéza et j'ai au moins une cinquantaine d'année... au minimum...

La licorne ne disait pas grand chose aux autres vampire, car elle gardait un certain mystère sur elle. Après tout, elle avait ses raisons. Puis, la vampire ainsi que la licorne se remirent à parler dans une langue incompréhensible aux oreilles des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avis-regarde oppressant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Avis-regarde oppressant
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis à celles qui ont la cuttlebug!!! MAJ page 4 le 12-03
» Avis de marché - Paris - église Ste Marguerite - Lot 1 peinture murale
» Avis de marché - Marseille - crypte de l'abbaye Saint Victor - Lot 3 archéologie du bâti, lot 4 conservation-préventive décor
» Avis de marché - Arles - Museon Arlaten - Conservation préventive
» Avis d'un moulin à café

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BelleMont Cité Damnée :: Zones de RP :: Archives-
Sauter vers: