BelleMont Cité Damnée

Forum de discussion de la Chronique de BelleMont - Mind Eye's Theater.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le calme avant la tempête

Aller en bas 
AuteurMessage
Mael

avatar

Messages : 68
Age : 26
Vrai nom : Mélina Gagné-Pelletier
Clan : Nosferatu
Origine : Montréal/Los Angeles

MessageSujet: Le calme avant la tempête   Lun 5 Déc - 23:28

Le Prince était parti dans les alentours de minuit, laissant quelques heures avant le lever du soleil pour que Mael puisse prendre une pause. Enfin, une pause… cela se résumait plus à se coucher de tout son long à même le sol, et à pianoter d’un air distrait son rapport de la semaine. Évidement, elle tenta d’ignorer le mieux possible la boule compact qui se formait dans son estomac à mesure qu’elle écrivait, se remémorant en pleine face toutes ses erreurs trop couteuses. À bout de patience, elle tapa furieusement le point final avant de fermer son document. Histoire de se changer les idées en vitesse, elle décida de mettre à jour ses autres documents de renseignement. Elle corrigea sa liste de questions, en effaça au moins trois blocs complets, puis remis à neuf la liste de ses projets personnels et des derniers changements politiques. Puis, une fois terminé, elle roula sur le dos, et dans un soupir, laissa ses pensées divaguer pour la première fois depuis son arrivée à Belle-Mont, son regard fixé sur le plafond d’un air perdu. En moins de quelques minutes, elle s’endormit à même le plancher, les paupières tremblotantes et les poings serrés par un énième cauchemar.

(Libre à n’importe qui de venir la réveiller pour n’importe quelle raison! Ne serait-ce que pour le fun d’un peu de Rp! C’est la première nuit, alors ne m’arrivez pas avec des trucs comme quoi vos projets de reconstruction sont hyper avancée, mais j’accepte avec plaisir de discuter plans et tactiques avec vous!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myéza

avatar

Messages : 3
Vrai nom : Sunny
Clan : Secret (pour le moment)
Origine : Magasin de jouet

MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête   Mar 6 Déc - 12:04

Myéza pris sa forme peluche et s'approcha tout doucement de son propriétaire temporaire. Par chance que Mysa accepta ce que Myéza lui avait proposer. C'est tout de même grâce à la vampire si elle avait pu vivre si longtemps, elle lui devait donc loyauté. De toute façon, cela faisait partie de son code d’honneur.

Bref, Myéza alla se lover dans le creux du cou de la Nosfé. Elle ne voulait pas lui faire le saut. Elle ne voulait surtout pas faire un vol plané et atterrir à quelque part parmi les bancs de la pièce. Elle tenait à sa petite vie fragile.

Elle se concentra et ressentit que quelque chose tracassait Mael. En fait, pas besoin de se servir de son don pour le savoir, elle le voyait tout simplement par le visage fatigué de la jeune vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mael

avatar

Messages : 68
Age : 26
Vrai nom : Mélina Gagné-Pelletier
Clan : Nosferatu
Origine : Montréal/Los Angeles

MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête   Mar 6 Déc - 14:01

Le devant du cercueil était ouvert, comme lors d’une exposition au columbarium, mais les murs de pierre grise et les chandeliers rappelaient plutôt le sous sol d’une chapelle médiévale. Du coin de l’œil, elle pouvait voir une porte à double battants grande ouverte sur ce qui semblait être une riche cathédrale bondée d’homme en costars et de femmes en robes à froufrous blanc, mais elle n’arrivait pas à tourner la tête pour y voir d’avantage. Le cercueil l’attirait avec une force inexplicable, et elle ne pouvait pas s’empêcher de s’en approcher alors qu’autour d’elle, les murs devenaient blancs de plâtre, comme ce que l’on pouvait retrouver dans une chambre d’hôpital. À l’intérieur du cercueil verni, le visage d’Andreas était serein alors que sa tête reposait sur l’oreiller recouvert de fleurs blanches. Les bras croisés sur sa poitrine immobile, les paupières closes, il était vêtu de la manière chic et solennelle des morts, mais avec un veston argenté qui brillait de manière étrange sous la lumière cru et artificielle. Sans savoir exactement pourquoi, elle voulu tendre la main pour lui caresser les cheveux, mais une force soudaine l’a tira vers l’arrière et la força à se retourner.

Le décor changea brusquement, un instant pour devenir un chalet sur le bord du lac avec porte vitrée coulissante et murs de papier peint vert olive, puis devenant un bureau élégant de bois sombre stylisé à la britannique. Elle se vit alors en larme, balbutiant ses paroles, ses cheveux bouclés dans tous les sens et les joues creuses comme si elle n’avait pas mangé depuis des jours. Ses yeux étaient exorbités, avec un regard fou.
- Non, papa, c’est moi! C’est Mael!
Elle s’entendit répondre d’une voix masculine et ferme.
- Mael est morte depuis longtemps, vous n’êtes pas ma fille. Qui êtes-vous?
La jeune femme ouvrit alors une bouche démesurée, et ses deux canines se cassèrent dans un craquement sinistre avant de tomber de leurs gencives dans un flot de sang. Son esprit revint brutalement en son corps au moment où elle se détournait pour s’enfuir en courant, le décor ayant soudain fait place à l’Autoroute des Laurentides qui traversait Montréal. Elle s’arrêta brutalement en regardant les voitures passer à vive allure, mais une envie irrésistible la poussait à traverser, quitte à risquer sa vie, quitte à…


Le pouls de Mael était anormalement élevé et sa respiration était saccadée lorsqu’elle se réveilla brutalement, ses yeux plissés par la brusque entrée de lumière. Elle battit des paupières un instant, comme pour reprendre contacte avec la réalité, puis se redressa en position assise en grattant sa nuque douloureuse.
- J’ai… dormit?
En tout cas, elle ne se sentait pas du tout reposée, et son cœur tambourinait encore d’un rythme affolé dans sa poitrine. D’un geste mal assuré, elle tâta ses canines à travers ses lèvres, avec la sensation trouble d’y sentir une douleur sourde. Peut-être des relents de son cauchemar. Une chose de sûr, son masque s’était effacé comme à chaque fois qu’elle dormait, et les cicatrices ravageant son visage comme d’une hideuse toile d’araignée masquaient la rougeur embarrassée de ses joues. Remarquant soudain la présence de Myeza, la Senechal détourna brusquement les yeux pour fixer un point invisible quelque part sur le plancher, honteuse d’avoir été prise sur le fait.
- Tu… étais là.
Elle tenta en vain de prendre son habituel ton froid et cynique, mais il y avait encore quelque chose de tremblant dans sa gorge qui manquait de crédibilité, en plus de son expression un peu perdue que n’arrivaient pas à masquer ses traits défigurés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myéza

avatar

Messages : 3
Vrai nom : Sunny
Clan : Secret (pour le moment)
Origine : Magasin de jouet

MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête   Mar 6 Déc - 15:13

Myéza fit un peu le saut lorsque la vampire se réveilla. Elle n'était pas certaine si elle devait lui demander si elle allait bien ou non. Elle avait remarquer son pouls rapide, sa respiration saccadée ainsi que ses yeux bouger rapidement sous ses paupières. Elle se leva et alla se placé directe à la place où Mael fixait.

-Est-ce que... ça va?

Elle pencha la tête de côté comme le ferait un chien devant une situation qui ne comprend pas.

-Tu as l'air troublée... Tu sais que tu peux tout me raconter...

C'est vrai. Myéza avait un code d'honneur très stricte à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mael

avatar

Messages : 68
Age : 26
Vrai nom : Mélina Gagné-Pelletier
Clan : Nosferatu
Origine : Montréal/Los Angeles

MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête   Mer 7 Déc - 16:31

En soupirant, Mael replia ses jambes pour les entourer de ses bras, posant son menton sur ses genoux. Puis, elle tendit instinctivement la main pour gratouiller la crinière de la licorne miniature.
- Justement, c’est ça le problème, il n’y a qu’à toi que je peux tout raconter…
Elle resta un long moment sans parler, regardant le vide devant elle, envahie par l’exécrable sensation de la mélancolie et de la culpabilité. Elle avait réussi à ignorer tout ça un long moment, histoire de paraître solide devant les autres parce que personne ne veut d’un leader faible, mais à force d’épuisement et d’accumulation cela devenait de plus en plus difficile.
- … Quand j’étais humaine, j’infiltrais les gangs mafieuses pour les détruire de l’intérieur et les livrer à la police. J’en ai vu, des trucs dégueulasses : des gens qui se faisaient poignarder, des fusillades à mort, des pauvres types dont on explosait la gueule à coups de poing jusqu’à ce qu’ils avouent où était planquée la cocaïne…
Alors que les souvenirs et les images revenaient à sa mémoire, le regard de Mael se durcit. Elle semblait soudain dégager quelque chose de menaçant avec toutes ses cicatrices, témoins de cette vie dure et impitoyable.
- Je m’y suis fait, parce que je me répétais : « ils vont tous finir en prison, ces salauds, et ce sera grâce à moi. Ils ne m’auront jamais, je ne serais jamais comme eux… »
Un silence.

Un très long silence. La vision de Mael se brouilla un instant, mais aucune larme ne tomba. Elle n’eut pas de reniflement pitoyable, et ses épaules ne tressautèrent pas. Il n’y avait rien à pleurer, juste une douleur qui enflait dans sa gorge sèche. Puis, un soupir.
- Aujourd’hui… Aujourd’hui, j’ai ordonné la mort d’un innocent. Un pauvre type avec une famille et des rêves, un pauvre type qui passait juste au mauvais endroit au mauvais moment… Et tout ça pour sauver le cul d’un crétin que j’aurais en tant normal déjà livré directe à la police. Mais que je ne peux pas, parce que je ne peux plus être le moi d’avant, tu comprends? Maintenant, je n’ai pas le choix de faire parti d’eux et de les protéger parce que… Merde! Mais merde!
Un silence définitif. Elle avait fermé les yeux de toutes ses forces pour éviter le débordement. Son corps était parcouru de tremblements, qu’elle tenta de maîtriser en vain. Elle haïssait ce sentiment. Ce sentiment de totale vulnérabilité. Elle était pitoyable.
- Va-t-en. S’il-te-plait, va-t-en.
Juste pour sauver au moins son honneur. C’était probablement tout ce qui lui restait, maintenant. Son putain d’honneur, et son portable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mysa

avatar

Messages : 17
Vrai nom : Sunny
Clan : Daughter Of Cacophony
Origine : Inconnue

MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête   Mer 21 Déc - 0:51

Mysa fit son apparition par la porte arrière de la salle. Elle avait la meilleurdes vue du théâtre en entier. Elle remarque sa petite licorne blottie près de Mael qui ne semblait pas se sentir très bien. Elle sapproche doucement des premiers bancs et usa de son melpominea 1.

Un chuchottement résonna pret de mael.

''Ça va?''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mael

avatar

Messages : 68
Age : 26
Vrai nom : Mélina Gagné-Pelletier
Clan : Nosferatu
Origine : Montréal/Los Angeles

MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête   Mer 21 Déc - 11:02

(Je ne suis pas dans le théâtre, je suis dans mon bureau et la porte est fermée. On va dire que tu viens de pousser la porte. Razz )

Dès l'instant où Mael entendit la voix de Mysa, elle se leva d'un bond et se retourna vivement pour faire face à l'arrivante. De manière aussi soudaine, toute la gestuelle de son corps avait changé, comme si une brusque décharge électrique l'avait ramené à la normale. Son dos était maintenant droit et nerveux, ses jambes solides, et on aurait presque pu croire qu'elle dégageait un certain aura de danger. Jamais son visage n'avait été aussi effrayant de colère maintenant qu'il était couvert de ses multiples cicatrices, et la ligne brouillée de ses yeux s'était soudain résorbée pour laisser ses prunelles froides comme la mort.

Dans ses pupilles dansait une flamme inquiétante, un véritable feu destructeur. On aurait dit un fauve près à l’attaque pour défendre chèrement son territoire.
- Oui, ça va parfaitement.
Ton sec claquant comme un fouet, ne laissant aucune chance de la contredire. Puis, Mael attrapa la licorne sous le ventre et la tendit à sa maîtresse, non sans foudroyer la peluche du regard. Elle ne pouvait pas s’empêcher de la tenir responsable de l’arrivé de Mysa, trahissant en quelque sorte sa confiance.
- Prends-la avec toi, je dois travailler.
La réalité lui était revenue de plein fouet. Ici, l’amitié n’existait plus. Les confidences n’existaient plus. La confiance n’existait plus. La faiblesse n’existait plus. C’était le même monde, les mêmes faux-semblants, la même mission. Elle s’était déjà trop écartée par bonté de cœur, dans l’espoir naïf qui l’avait immergé en se faisait nommer Senechal. L’espoir qu’elle pouvait peut-être changer les choses, changer les mentalités. Foutaises! On ne l’avait placé là qu’en attendant d’avoir mieux, qu’un vampire plus vieux et plein de bon sens finisse par faire son apparition. Ici, rien ne changerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mysa

avatar

Messages : 17
Vrai nom : Sunny
Clan : Daughter Of Cacophony
Origine : Inconnue

MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête   Mer 21 Déc - 21:11

Mysa se sentait mal de l'avoir déranger et lorsque Mael lui tendit son
ami, elle la prit avec délicatesse. Une pointe de tristesse dans les
yeux, elle ne broncha pas.

-Tu sais, pas besoin de me la redonner
ainsi... Tu le sais comment je suis avec Myéza, je ne peux pas
m'inquiéter pour elle lorsque je ressens de la tristesse ou même de
l'amertume.

Elle ne put s'empêcher de croire qu'elle avait fait
une bêtise, mais il n'était pas question qu'elle parte. Elle prit un
ton très sérieux, si sérieux que personne ne la reconnaîtrait.

-Écoute,
je ne sais pas ce qui se passe avec toi, mais Myéza c'est attachée à
toi. Elle t'aime presque autant qu'elle peut m'aimer. Et c'est très
rare qu'elle accepte quelqu'un.

La vampire déposa la petite
licorne sur le fauteuil et lui fit signe de reprendre sa forme initiale,
c'est-à-dire peluche. Ainsi, elle avait sa tête à 100% claire. Ok,
mettons 75% a cause de sa musique qui la rendait folle.

-Veut-tu bien me dire ce qui se passe avec toi?

Son ton était imbibé d'inquiétude, mais elle était toujours aussi sérieuse.


(HRP: dsl, jétais convaincue que tu était sur la scène xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mael

avatar

Messages : 68
Age : 26
Vrai nom : Mélina Gagné-Pelletier
Clan : Nosferatu
Origine : Montréal/Los Angeles

MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête   Jeu 22 Déc - 11:29

La question fit étirer un sourire sarcastique à Mael, et elle croisa les bras en regardant la femme directement dans les yeux.
- Ce qui se passe avec moi? J’essaye de survivre. Point barre.
Et, pour montrer très clairement que la discussion était terminée, elle lui tourna dos pour revenir à son ordinateur, éteignant par le fait même la musique qui continuait de jouer depuis le tout début. En d’autres temps, elle aurait été heureuse d’apprendre que la petite licorne lui faisait autant confiance, mais sa brusque désillusion avait changé les choses. Elle ne pouvait plus se permettre d’espérer quelque chose comme l’amitié, surtout qu’elle ne comprenait pas pourquoi elle s’était remise brièvement à y croire. On se fait des collègues, des liaisons de travail avec parfois des affinités comme la confiance et la complicité, quelque fois même de la loyauté. Mais pas d’amis. Et encore moins dans un monde bourré de fous mégalomanes avides de violence et buveur de sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le calme avant la tempête
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le calme avant la tempête...
» Avant la tempête, de Nicolas Cluzeau
» 1/72ème : Le calme avant la tempête
» Le calme avant la tempête ...
» Le calme avant la tempete

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BelleMont Cité Damnée :: Zones de RP :: Archives-
Sauter vers: