BelleMont Cité Damnée

Forum de discussion de la Chronique de BelleMont - Mind Eye's Theater.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Corbeaux d'avril

Aller en bas 
AuteurMessage
Mael

avatar

Messages : 68
Age : 26
Vrai nom : Mélina Gagné-Pelletier
Clan : Nosferatu
Origine : Montréal/Los Angeles

MessageSujet: Corbeaux d'avril   Sam 22 Sep - 17:39

La première fois que Mael fit la rencontre du chef de la horde, un beau gros corbeau mâle à la sagesse vive et à la sévérité implacable, elle sût aussitôt que tous deux s’entendraient bien. Elle n’avait pas eut tord. Cela faisait bientôt six mois depuis le début de leur partenariat et aujourd’hui, elle imaginait difficilement comment vivre sans lui. Sentiment qui semblait fortement partagé. Ce qui n’était au début que de simple alliance s’était transformé en une amitié complice dépassant toute différence raciale. Même que Mael avait remarqué chez l’oiseau quelques comportements amoureux qui n’avaient plus rien de subtiles, comme parader devant elle ou montrer des signes de jalousie et de possessivité lorsqu’un autre mâle s’approchait. Une situation qui l’amusait bien plus quelle ne l’embarrassait, car elle connaissait l’intelligence du chef et savait qu’il ne tenterait rien d’irréfléchi.

Ce n’était pas juste une question d’impossibilité génétique, mais d’avantage une question de stratégie réfléchie. Le partenariat entre le chef corbeau et la vampiresse ne bénéficiait pas seulement pour cette dernière, mais surtout pour la horde. En six mois, leur colonie avait connue de grands changements et cela, ils le devaient à Mael. Ses membres n’avaient plus à chercher et se battre pour de la nourriture. Ils avaient pris en taille, en poids, en santé. Cette puissance leur avait permis de repousser leurs rivaux et d’acquérir un immense territoire, soit la ville entière de Belle-Mont. Avec tous ces dangers écartés, les petits avaient plus de chance de survie. Tout cela, c’était grâce à la vampiresse et à la délicieuse viande qu’elle leur apportait à tous les soirs, dans le cimetière, à quatre du matin tapant. Après cela, les quelques petites faveurs qu’elle pouvait bien leur demander n’étaient pas grand-chose comparé à tout ce qu’elle leur offrait par cette simple nourriture.

Et fidèle à ses habitudes, Mael s’était pointé au rendez-vous, avec son immense boîte à lunch en bandoulière et son sourire de dix pieds de long. À vrai dire, elle ne se sentait à sa place que parmi ces compagnons et essentiellement parce qu’elle les voyait plus comme ses égaux. Leur intelligence, leur structure hiérarchique, tout cela la fascinait et lui inspirait immensément de respect. À ses yeux, les corbeaux représentaient bien plus les vampires que la croyance populaire les reliant aux chauves-souris. Et à choisir entre ses amis à plume ou ses semblables de l’Élysium, la question ne se posait même pas. Après avoir jeté à la volée ses morceaux de viande bien saignante, elle s’étala de tout son long dans la neige humide, regardant le balai aérien des corbeaux. Les bruissements d’ailes, les croissements rauques, les plumes d’encre sous la lumière de la lune et des étoiles… Elle se sentait enfin chez elle, sereine. La lampe magique, les voix des morts, la visite du Prince français, l’élection du nouveau Sénéchal… Tout cela s’évaporait et n’avait plus tant d’importance que le bonheur d’être tout simplement là.

(HJ : Ne soyez pas timides! Libre à n’importe qui de continuer le RP en disant ce que fait votre personnage en rapport à cette scène. Observez-là de loin ou dérangez-là, mais surtout, amusez-vous!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaranth Shrrgien
Correctrice Orthographique & Gestion du RP


Messages : 14
Age : 25
Vrai nom : Ariane (Naja)
Clan : Gangrel
Origine : Autochtone/Espagnole

MessageSujet: Re: Corbeaux d'avril   Dim 23 Sep - 11:24

Amaranth se promenait depuis un long moment dans les bois denses qui entourait BelleMont. Bien qu'elle aille déjà clôturée et signifiée à tous, humains comme vampires, de ne pas y aller, il lui arrivait d'aller se promener avec ses bêtes. Les garous toléraient sa présence, à la simple condition qu'elle ne les dérange pas sans raison valable. L'hiver était bien avancé, les arbres tout autour avaient des vestiges de couleurs de braise et de feu. Les teintes passaient aisément du vert tendre au rouge sang, en passant par le jaune topaze et le brun chocolat. C'était mort, mais le vent n'avait pas tous chassé... ou bien les oiseaux avaient récupérés les feuillages pour en faire leur nid. Autrement, la neige tombait déjà à cette heure matinale et recouvrait le paysage d'une mince pellicule claire et brillante. L'air était frais et vif, mais cela ne la dérangeait certainement pas. De bonne humeur, Ama avançait sur ses gardes, toujours aussi méfiante qu'un éventuel ennemi lui tombe dessus. Elle était sous sa forme de couguar et courrait avec son ours en armure (Thanatos) et son dobermann (Sorn), en haut, courant de branches en branches, il y avait le furet (Flocon), le rat noir (Garrock) et le chat siamois (Guimauve). Par la voie des airs, surveillant plus haut au-dessus de la cime des grands arbres qui surplombait les lieux, il y avait l'harfang des neiges qu'elle avait rescapée (Neige). Tous ensemble, ils courraient à en perdre haleine, entraînant leur endurance et leur dextérité à éviter les obstacles sur leur chemin.

Une fois à la lisière de la forêt, Amaranth s'arrêta brusquement pour renifler l'air. Il y avait une odeur suspecte dans les environs. Sur ses gardes, elle fit signe à Sorn d'approcher pour l'aider à déterminer ce dont il s'agissait. Nul doute, il s'agissait d'une présence menaçante, mais certainement pas un loup-garou malgré que l'endroit en soit éternellement truffé. Peut-être un Sabbat? Scrutant les alentours, Ama et Sorn finirent par repérer une silhouette obscure devant un. Sans réfléchir, Sorn bondit sur l'ombre qu'il voyait très certainement comme une menace. Lorsqu'il atterrit, la silhouette s'était dissipée. Furieux et orgueilleux, il grogna et chercha où était passé sa cible. Ama lui fit signe de se calmer et renifla l'air frais. Hmm, probablement un Lasombra. Ama en avait déjà combattu un autrefois, et cela ne s'était pas très bien passé. Elle fit signe à toute sa bande de suivre en silence. Pas de chance, l'ombre revint et la plaqua au sol dans la neige. Furieuse, Amaranth feula et tenta sans succès de se décoincer de la masse sombre qui lui pesait sur le dos. Sorn, piqué par cet affront bondit dans le dos du Sabbat en grognant furieusement. Celui-ci l'envoyer bouler d'un grand geste précis et glissa une dague entre les côtes d'Amaranth et fit bouger l,arme blanche pour entailler le plus possible les organes. Elle grogna de douleur et murmura quelque chose en langue animale. Le Sabbat murmura d'une voix obscure et définitivement féminine;

- La Shérif n'a pas été sage, elle sort sans renfort? Haha, tu ferais mieux de te laisser faire, ce serait moins douloureux.

Thanatos sorti des bois et bouscula la Lasombra. Se dressant sur ses pattes postérieures, il lui envoya un grand coup de patte en plein visage. La Sabbat utilisa les ombres pour éloigner Thana et retourna vers Amaranth. Celle-ci, de nouveau debout malgré la dague plantée dans les côtes, bondit sur la Lasombra, griffant à l'aveuglette. La Lasombra l'entailla profondément par-ci par-là avec ses ombres avant de s'évaporer. Ama, mécontente, se releva à bout de souffle, le corps couvert de cicatrice à peine sanglante dû à la non-circulation du sang, mais visiblement très amochée. Soufflante un moment, elle se laissa retomber au sol, un peu trop épuisée et souffrante pour tenir debout. Ses animaux l'entourèrent, pas très rassurés, mais la Lasombra était visiblement partie, son odeur s'ayant évaporée comme elle.
Thanatos réfléchi un moment et demanda à Sorn de l'aide pour mettre la couguar sur son dos. Ensemble et tant bien que mal, ils parvinrent à la couchée sur l'ours noir. Amaranth leur murmura doucement de l'emmener au cimetière pour s'éloigner au plus vite de cette zone. Les animaux ne se firent pas prier et se dépêchèrent de s'y rendre, dans un coin isolé. Ils déposèrent Amaranth près d'un cercueil de pierre où elle se releva tremblante sur ses pattes. les animaux restèrent autour d'elle, voulant à tout prix protéger leur maîtresse. Un peu plus loin, le croassement des corbeaux attira l'attention d'Ama qui scruta le ciel. Curieux, autant de corbeau par ici. Mais une odeur stoppa net son interrogation, Mael n'était pas bien loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mael

avatar

Messages : 68
Age : 26
Vrai nom : Mélina Gagné-Pelletier
Clan : Nosferatu
Origine : Montréal/Los Angeles

MessageSujet: Re: Corbeaux d'avril   Dim 23 Sep - 12:11

Mael était plongée depuis un moment dans ses pensées, parlant distraitement de carcasses avec le chef. Puisque la horde était bien nourrit, ils n’avaient plus besoin de jouer les charognards, mais leur obsession pour la viande putréfiée restait aussi aiguisée que leur passion pour les objets brillants. Pour s’éviter d’inutiles dépenses en boucherie lorsqu’elle devait nourrir ses rats d’égouts, la jeune femme avait rapidement conclu un accord avec ses amis à plume pour que ceux-ci lui indiquent la position des cadavres. Elle n’avait plus qu’à les récolter avant le lever du jour puis les accrocher sur les rampes métalliques de son domaine, au bonheur de ses compagnons rongeurs.

Bref, elle écoutait poliment le chef lui décrire une appétissante carcasse de cerf retrouvée près de l’autoroute, à une trentaine de minutes à la marche, quand la horde s’anima soudain. Et ce n’était pas à cause de la nourriture, ni d’un conflit entre membres. Intriguée, Mael se redressa en tendant l’oreille, alerte à cette soudaine discussion que croissait rapidement ses confrères ailés. Nerveux, ceux-ci annonçaient l’arrivé dans le cimetière d’ennemis sommes toutes menaçants, mais formant un troupeau assez hétéroclite. Un harfang des neiges, un chat, un chien, un furet… Il n’en fallut pas plus à la vampiresse pour deviner la présence d’Amaranth et de son étrange cortège. Présence qui l’intrigua autant qu’elle l’irritant, étant habituée à être la seule occupante des lieux lorsqu’arrivait les quatre heures.

À la longue, elle s’était mise à voir le cimetière comme son territoire, à l’instar des souterrains. Peut-être la présence de la horde qui accentuait ce sentiment de possession. Et elle détestait être dérangée pendant un moment aussi parfait avec ses volatiles. Néanmoins, il n’était pas dans les habitudes du Shérif de se présenter ici, la Gangrel préférant comme ses semblables une marche aux cœurs des bois plutôt qu’entre les tombes. Levant la tête, Mael demanda à la volée plus d’information sur l’état du groupe et en particulier sur la femme en son centre. La réponse lui envoya comme une décharge électrique le long de la colonne vertébrale et elle se leva brusquement sur ses pieds, apeurée par cette nouvelle réalité. Le Shérif, avec de multiples blessures? Cela ne laissait absolument rien présager de bon : Amaranth était la plus puissante combattante de tout Belle-Mont! S’efforçant de rester calme, Mael continua d’évaluer la situation par les yeux de ses corbeaux. Ce n’est qu’une fois persuadée qu’aucun danger ne rôdait que la Nosferatu consentit enfin à accourir.

Comme on le lui avait dit plus tôt, la Shérif était dans un triste état. Même si ses plaies entamaient leur cicatrisation, l’odeur du sang était facilement perceptible, sorte d’avertissement sinistre. Sa posture tremblante la montrait affaiblit, à bout de force. Un état qui rappelait de mauvais souvenirs à Mael, qui perdit un instant son habituel masque de méchanceté farouche devant la scène. Mais son expression butée se rappela bien vite à elle, son ton colérique masquant la peur qui grondait dans son ventre alors qu’elle prenait parole.

- Bordel, qu’est-ce qui s’est passé?! Qui t’as fait ça?

Formant comme un bouclier protecteur autour de leur maîtresse, l’étrange ménagerie se resserra en grognant leur mécontentement. La tension dans leurs muscles était palpable et Mael les savait prêts à bondir à n’importe quel moment, mais pas sur elle. Ce qu’ils redoutaient était parti depuis un moment, mais restait un danger potentiel assez inquiétant pour ne pas abaisser leur garde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaranth Shrrgien
Correctrice Orthographique & Gestion du RP


Messages : 14
Age : 25
Vrai nom : Ariane (Naja)
Clan : Gangrel
Origine : Autochtone/Espagnole

MessageSujet: Re: Corbeaux d'avril   Dim 23 Sep - 12:56

Amaranth resta immobile un long moment, dans un silence plat qui n'était troublé que par le croassement des corbeaux. Trop épuisée, elle ne prêtait même pas attention à ce qu'ils disaient, la tête lui tournait et elle devait se concentrer pour soigner les blessures internes, préalablement, avant de faire de même pour celles externes. Heureusement qu'elle n'était pas humaine et que la dague avait manquée de peu son coeur, si non elle aura été vite fait bien fait en état de torpeur. Elle se maudissait de ne pas avoir senti plus tôt la Lasombra, celle-ci devait tout de même être là depuis un certain temps, probablement à les épier tapis dans les ombres. Ama feula de mécontentement, immobile au milieu de sa bande animalière qui veillait farouchement sur elle, sur les gardes au moindre signe du retour de l'agresseur qui les avaient surpris. Après un moment immobile à soigner ses blessures internes, elle revint à elle lorsqu'elle décida de se concentrer sur la cacophonie que les corbeaux prononçaient. Mael était belle et bien dans le coin, ce qu'elle percevait des dires des corbeaux le lui signifiait clairement et sans nul doute. Luttant contre la fatigue de dépenser autant de sang pour se soigner, elle scruta au loin pour tenter d'apercevoir où elle était. Elle l'aperçu vaguement, ayant la vision un peu flou par l'épuisement physique.

Un grognement de Thanatos la fit se réveiller de ses songes. Ama regarda l'ours en armure, qui s'était dressé sur ses pattes postérieures, près à l'attaque. Qu'avait-il vu? Encore un Sabbat? Ou peut-être même, la Lasombra qui voulait l'achever? Non, malgré sa posture menaçante, elle sentait bien que Thana ne faisait cela qu'en mesure préventive. Sûrement que quelqu'un approchait. Le vent lui porta rapidement l'odeur, si bien qu'elle n'eut pas à se concentrer pour savoir qui approchait avec exactitude. Mael venait et les corbeaux s'étaient un peu calmés. Ama fit un effort pour rester debout sur ses pattes tremblantes, elle ne voulait pas laisser trop paraitre son état lamentable devant l'ancienne sénéchal qui était l'un des rares vampires qu'elle respectait sincèrement. La Nosfe l'accosta avec son habituelle bonne humeur;

- Bordel, qu’est-ce qui s’est passé?! Qui t’as fait ça?

Ama soupira et releva la tête vers elle, luttant contre la faim qui s'éveillait en elle suite à la perte de sang et à sa tentative de se soigner le plus possible. Elle avait les oreilles qui bourdonnaient et les crocs qui lui titillaient. Elle n'avait pas l'habitude d'utiliser autant de sang, mais c'était ça ou se laisser dépérir. Se concentrant et tentant d'ignorer la faim qui la rendait agressive et nerveuse, elle répondit, essoufflée;

- Une Lasombra. Embuscade.

La dague, toujours plantée dans ses poumons, l'empêchait de continuer ses soins. Et très certainement, elle ne pouvait la retirer elle-même sans reprendra sa forme vampire habituelle. Sauf que dans son état, elle savait qu'il valait mieux rester en couguar, histoire de ne pas gaspiller plus de sang et d'énergie que nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mael

avatar

Messages : 68
Age : 26
Vrai nom : Mélina Gagné-Pelletier
Clan : Nosferatu
Origine : Montréal/Los Angeles

MessageSujet: Re: Corbeaux d'avril   Lun 24 Sep - 0:32

Une Lasombra… Mael en avait déjà entendu parler par ses semblables, surtout lors de sa première année à Belle-Mont alors que la ville grouillait de Sabbats. Jamais, cependant, elle n’en avait croisé sur sa route, à son grand soulagement. Elle avait beau jouer les durs et s’entraîner fort, la Nosferatu savait pertinemment qu’elle ne fera jamais le poids contre un adversaire aussi puissant. Il fallait qu’elle en fasse part au nouveau Séné… Et putain, c’est vrai, James avait foutu le camp et ils avaient reporté les élections pour cause de mésentente. Jurant à voix basse, Mael décida de garder l’information dans un coin de sa mémoire avant de revenir au plus important. À savoir, Amaranth et ses blessures. Elle allait avoir besoin de sang.

Soupirant d’un air résigné, la Nosferatu sortit des immenses poches de son chandail une pochette de sang. Incapable de se nourrir au cou des humains, elle avait pris l’habitude d’en piquer dans les réfrigérateurs de l’hôpital et en traînait discrètement dans ses poches au cas où une faim dévorante la surprendrait. Dire qu’elle l’avait emmené exprès pour la siroter dans le cimetière en bonne compagnie. Maintenant, elle allait devoir attendre son retour dans les égouts pour piger dans sa réserve. Dans un haussement d’épaule agacé, elle balança l’emballage en plastique et son contenu carmin en direction du Shérif.

- Et tâche de pas en mettre partout, j’ai pas envi que les gens capotent en voyant des traces de sang humain dans la neige. Encore plus avec des empreintes d’animaux sauvages tout autour.

Ce sur quoi elle tourna talon sans plus faire attention à la blessée, ne cherchant pas de remerciement. Levant une main nonchalante d’au revoir avant de quitter le cimetière, son simple geste fit s’envoler d’un coup la horde bruyante, déclenchant un boucan de battements d’ailes. Bien vite, les corbeaux se dispersèrent, plongeant le royaume des morts dans le silence. Mais en passant sous la lumière des réverbères, mains dans les poches et boîte à lunch vide battant à sa hanche, il était possible de voir planer fidèlement au-dessus d’elle l’un de ces oiseaux noirs. Le chef l’accompagnait toujours comme guide lorsqu’elle faisait sa récolte des charognes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Corbeaux d'avril   

Revenir en haut Aller en bas
 
Corbeaux d'avril
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Topic Unique] Lyon 6, 7, 8, 9 & 10 Avril 2011
» Convention Tim Burton (23 au 25 avril 2011)
» [Topic Unique] Rennes 14, 15, 16 & 17 avril 2011
» Fedcon (28 avril au 01 mai 2011)
» [Topic unique] BORDEAUX les 8-9-10-11 avril 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BelleMont Cité Damnée :: Zones de RP :: Archives-
Sauter vers: